Vous n'aimez pas payer les frais de port?

Dépensez   pour la livraison offerte

Votre panier est vide 😢

Vous aimerez aussi

LIVRAISON OFFERTE DÈS 49€ D'ACHAT

Comment éviter les problèmes de gencives en blanchissant ses dents ?

Comment éviter les problèmes de gencives en blanchissant ses dents ?

Vous rêvez d’un sourire resplendissant ? Il existe de nombreux traitements et solutions pour y parvenir : poudre de charbon, gel à appliquer au pinceau, ou encore gouttière. Du rendez-vous chez le dentiste au kit que l’on utilise soi-même, il peut arriver que le blanchiment des dents provoque des problèmes de gencive. Il est donc fondamental de savoir prendre soin de ses gencives au quotidien et de connaître les bons gestes, ainsi que d’utiliser les bons produits, et de suivre les indications. 

Même si cet effet secondaire n’est pas des plus communs, il existe différents moyens de l’éviter. Suivez ces quelques conseils pour un sourire resplendissant en toute sécurité.

Blanchiment : bien choisir son produit et suivre les consignes

Blanchiment des dents et sensibilité des gencives 

Les infections des gencives peuvent être provoquées par une bactérie présente dans la bouche, et ce type de pathologie peut devenir chronique. En-dehors du blanchiment des dents, nous y sommes tous exposés : quand nous mangeons, des bactéries se développent, ce qui finit par irriter le tissu des gencives, qui deviennent rouges et gonflées. Il arrive alors parfois que les gencives saignent au moment du brossage de dents. Le tartre, formé par les minéraux naturellement présents dans la salive, est aussi dommageable pour les gencives car il a tendance à s’y accumuler. Il peut arriver que le blanchiment des dents apporte une irritation supplémentaire aux gencives s’il n’est pas effectué correctement, et selon la méthode utilisée.

Ne pas abuser du blanchiment et protéger l’émail de vos dents 

En plus des gencives, il faut savoir que le blanchiment agit sur la dent de façon générale et sur l’émail qui peut être particulièrement sensible. L’émail est une couche externe qui recouvre la dentine. Bien qu’il soit dur et minéralisé, l’émail reste très sensibilisé par les traitements du type blanchiment dentaire. Ici, la règle d’or, c’est de ne pas trop utiliser un type de traitement et de favoriser des traitements qui ne sont pas trop abrasifs. On s’interdit, par exemple, d’effectuer un nouveau blanchiment sur une zone qui vient d’être traitée car le résultat ne nous convient pas. En utilisant trop le blanchiment et en ne respectant pas les consignes, on risque fort de rendre l’émail poreux, ce qui est particulièrement douloureux.

Ne pas utiliser n’importe quel kit de blanchiment dentaire

Le premier conseil que nous pouvons vous donner, si vous souhaitez réaliser votre blanchiment chez vous, c’est bien sûr de choisir la bonne technique de blanchiment dentaire, et de ne pas acheter n’importe quoi. Certains remèdes comme le kit de blanchiment COCO LAB est plus naturels que d’autres. 

La plupart des kits de blanchiment dentaire que l’on trouve dans le commerce contiennent du peroxyde, avec un pourcentage de 0,1%, pourcentage qui est issu de la réglementation Européenne. Certains sont plus irritants que d’autres. Préférez les produits de blanchiment où ce taux est bas sans être insignifiant, pour un bon compromis entre efficacité et sécurité. Si vous ne constatez vraiment aucun effet du produit, vous pouvez choisir un taux plus élevé, mais préférez commencer au plus bas. Faites surtout attention aux produits qui ne viennent pas d’Europe et qui ne sont pas soumis à la même réglementation, où l’on peut retrouver de forts taux de peroxyde. 

Suivre les consignes et indications

Qu’on parle de gel de blanchiment ou de gouttière, chaque produit est livré avec des consignes. Pour protéger vos gencives, ne laissez pas le produit sur vos dents plus longtemps que les consignes ne l’indiquent : c’est fondamental. Prenez bien le temps de lire la notice, et respectez-la. 

On conseille en général, après avoir effectué un blanchiment, d’éviter de boire des sodas, des boissons énergisantes, des boissons acides : tout ce qui pourrait abîmer vos dents qui seront pendant quelques heures plus particulièrement exposées aux irritations. 

Et suivre les consignes, c’est aussi prendre soin de ses dents en général. Certes, vous voulez des dents blanches, mais vous voulez aussi des dents propres. Brossez-vous régulièrement les dents, et n’hésitez pas à utiliser de la soie dentaire pour retirer la plaque qui s’accumule entre vos dents. Protéger vos gencives passe avant tout par un nettoyage approfondi des interstices entre les dents, là où la brosse ne passe pas. 

Savoir protéger ses dents et ses gencives

Parfois, mieux vaut ne pas blanchir vos dents 

Il existe quelque cas où on déconseille le blanchiment dentaire, notamment dans les cas de grossesse ou d’allaitement. On évite également de blanchir les couronnes, qui ne changent pas de teinte : on peut même parfois déconseiller de blanchir les dents autour de la couronne, car le contraste sera alors plus élevé. On évite de façon générale d’utiliser des produits de blanchiment sur des dents abîmés, et de toute façon, les produits de blanchiment ne fonctionneront pas en cas de cavité ou de dent détériorée. Si vous avez de réels problèmes de dentition, commencez par un rendez-vous chez le dentiste qui pourra vous renseigner sur les solutions possibles.

Protéger les dents sensibles quand vous effectuez un blanchiment

Une fois que vous avez effectué votre blanchiment, les dents, comme nous l’avons dit, sont beaucoup plus sensibles. Ce n’est pas trop un problème si vos gencives sont en parfaite santé, mais faites toute de même attention à vos dents pendant ce laps de temps : évitez tout ce qui pourrait agresser vos gencives. On parle ici particulièrement de la cigarette, de l’alcool, du café, du thé, et des aliments colorants. C’est aussi important pour l’efficacité du blanchiment. 

Evitez également, surtout si vous avez les dents sensibles, d’utiliser une gouttière qui ne soit pas adaptée à votre bouche : changez de solution si vous ressentez une gêne constante.

Se renseigner et se rendre régulièrement chez son dentiste

Même si vous réalisez votre blanchiment dentaire chez vous grâce à un kit, vous pouvez très bien prendre un petit rendez-vous chez le dentiste. C’est d’autant plus valable si vous rencontrez déjà des problèmes de gencives. Vous pourrez également obtenir des renseignements sur la façon dont prévenir ces problèmes, et le dentiste pourra réaliser un nettoyage et un détartrage en profondeur qui vous préparera au mieux à votre blanchiment. Il est bon de traiter tout souci comme des carries au préalable. Si vous avez déjà des gencives abîmées, trouvez des solutions au problème avec votre dentiste, et prenez d’autant plus de précautions si vous souhaitez effectuer un blanchiment dentaire. 

En bref, vous devez prendre soin de vos dents et de vos gencives que vous ayez l’ambition ou non de réaliser un blanchiment dentaire. Si vos gencives sont déjà sensibles, vous devez faire particulièrement attention en utilisant des produits de blanchiment. Mais des solutions comme les gouttières vous permettent de placer le gel sur vos dents et d’éviter le contact de l’agent blanchissant avec vos gencives. Le plus important reste de bien choisir votre kit de blanchiment dentaire, et de ne pas utiliser des produits trop irritants qui ne seraient pas soumis à la réglementation Européenne. Vous avez toutes les clés en main pour faire briller votre sourire tout en prenant soin de vous. 

Liquid error: Error in tag 'section' - 'modal__newsletter' is not a valid section type